Un road-book définit l’itinéraire à suivre, en utilisant une succession de schémas représentant les différents croisements. Plusieurs catégories de Road Book existent et les plus couramment utilisés sont les « fléchés », qu’ils soient métrés ou non. Le schéma se lit de bas en haut, et la flèche donne la direction à prendre. (attention, certains organisateurs à l’esprit torturé peuvent changer le sens de la case du road-book de même que le numéro de case)

Le road-book est le support le plus courament utilisé et un des plus facile à lire. Les différents Road-books donnés en exemples sont identiques, donc plus ou moins complets. Les « fléchés métrés » indiquent la distance entre chaque croisement, contrairement au « non-métré« . La distance est généralement donnée en dizaine de mètre.

(Sur l’exemple la case grisée donne la distance totale depuis le départ alors que l’autre case donne la distance entre la dernière case et celle où l’on se trouve)

Un road-book en « décomposé » décompose, comme son nom l’indique, les croisements ou les infrastructures routières. Cela complique un petit peu plus le travail de l’équipage car on ne peut se repérer à une forme précise d’une infrastructure (Rond point). Par exemple un rond-point à 5 entrées sera décomposé en 5 croisements; la première en « T » à droite pour rentrer dans le rond point suivi d’intersections à droite